symetrie

Méditez les Signes

Connaître Dieu à travers sa création

La Symétrie dans la nature

"La symétrie est l'ordre apparent, souvent confondu avec l'ordre réel, ainsi l'uniformité n'est que le masque de l'unité" - Charles Dollfus

Suivez - nous :

Gallerie photos

Video et documentaires

Articles Similaires

Nous avons créé toute chose avec mesure ﴿

Coran, sourate AL-QAMAR (54)-verset 49

La remarquable symétrie présente dans la nature et la correspondance des côtés droit et gauche du corps humain ont longtemps facinés l'homme, chose qui s'est reflété dans beaucoup de ses inventions et qui lui a permis de réaliser de très beaux chefs-d'oeuvres à travers le temps. Inconsiamment, il (l'homme) a toujours su au fond de lui qu'au-delà de sa perception il existe une Connaissance Supérieure qui est à l'origine de toutes ces merveilles, car sinon, comment expliquer le fait que la nature arrive par elle même à façonner des figures aussi harmonieuses et parfaitement symétriques sans outils et sans aucune connaissance des règles mathèmatiques ?

« C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas. » Victor Hugo

symétrie, entre harmonie et esthétisme

 

La symétrie n'ai pas un concept récent. En effet, bien qu'elle a été redécouverte au milieu du 19ieme siècle avec le renouvement de la géométerie, elle a toujours était utilisé par les grecs depuis l'antiquité. Le mot symétrie vient du mot grec "Sum-metria" qui signifie "avec mesure" ou "Juste mesure" et qui implique l'idée d'harmonie.

La symétrie est intimement liée à l'esthétique, appliquée à l'architecture, elle a permis de réaliser les plus beaux chefs-d'oeuvres à travers le temps.

La symétrie dans la nature

 

Celui qui observe attentivement la nature, ne peut qu'être impressionné par les invariances de type image mirroir dont fourmille notre univers, que se soit dans le corps des annimeaux ou celui des insectes, dans les formes des fleurs ou celles des feuilles, etc, ... , La symétrie prend également forme à travers l'arrangement en élégantes spirales des graines de tournesol, la structure régulière de la perfection d'un cube de pyrite. Evidente, subtile, étonnante..., la symétrie semble ordonnancer les règnes naturels,..., elle est partout présente dans la nature.

 

Les diffèrents types de symétries dans la nature sont : radial, bilatéral et Translationnel.

Symétrie bilatérale

 

La symétrie bilatérale divise le corps en deux demies-images miroirs. De nombreuses créatures vivantes présentent ce type de symétrie comme les papillons, l'homme, les fleurs et certains mollusques, etc..

 

 

En plus du rôle esthètique, la symétrie joue un rôle important dans la mobilité ; des animeaux, en effet, toute déviation par rapport à la symétrie bilatérale entraîne un défaut de locomotion.

 

Une étude sur les chiens et les chevaux de courses a montrée que les cheveux dont le squelette est le plus syémtrique gagnent le plus souvant.

 

Une expérience faites sur des oiseaux de types sturnus vulgaris a montrée que les oiseaux dont les plumes représentes des petites différences par rapport à une symétrie bilatérale parfaite volent moins bien que les individus parfaitement syméterique..

 

 

 

 

Symétrie radiale

 

Ce type de symétrie ne se rencontre que chez les Diblastiques; des espèces ayant un appareil digestif à double feuillet comme les spongiaires; et notamment chez les Medus considérés comme des animaux à symétrie radiaire ou circulaire. Ces animaux sont en fait des sacs avec un orifice orienté vers le haut, la bouche, pourvue d'une couronne de tentacules. On ne peut distinguer ni avant ni arrière, ni droite ni gauche.

 

La plupart des fleurs admettent un axe de symétrie (symétrie radiaire) et sont qualifiées d'actinomorphes ou polysymétriques, les autres n'ayant qu'un plan de symétrie (symétrie bilatérale) sont dites zygomorphes ou monosymétriques.

 

 

 

 

 

Symétrie Translationnel

 

La Symétrie est translationnel lorsqu'un caractère est produit en plusieurs examplaires comme dans le cas des mille pattes.

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est l'exception qui confirme la règle !

 

Quelqu'un pourrait effectivement se poser la question suivante : si toute à été façonner de manière si parfaite et obéit a des règles de symétrie, pourquoi certaines créatures viennent au monde avec des défauts de symétrie (asymétrie) ?

 

Eh bien, sachez tout d'abord que la symétrie est un caractère héréditaire commun à toutes les éspèces vivantes. Et que parfois certaines conditions environnementales peuvent influencées le développement du fœtus (humain ou animal) telles que le bruit, la polution,... etc. Des études scientifiques ont montrées que le tabac, les drogues, l'alcool et une mauvaise hygiènne de vie peuvent perturbées le processus de développement naturelle du fœtus .

 

« ... Les facteurs environnementaux accroissant l'asymétrie sont la quantité et la qualité de la nourriture, la chaleur, le froid, divers produits chimiques, les rayonnements, les pluies acides, le bruit, l'exposition à la lumière, la compétition intra- et interespèces, les parasites et les maladies. Des rates pleines, soumises au bruit à intervalles réguliers, donnent naissance à des petits dont le squelette est plus asymétrique que chez un groupe témoin. L'espèce humaine aussi est concernée. Les enfants de femmes alcooliques ou de femmes ayant bu régulièrement de l'alcool pendant la grossesse ont des empreintes digitales plus asymétriques que celles des enfants nés d'un groupe témoin de femmes n'ayant pas bu d'alcool. » Extrait d'un article publié dans la RECHERCHE

 

La multitude d'exemples de symétrie et de brisure de symétrie dans la nature (ex: le Crabe violoniste) depuis les molécules jusqu'aux organismes, pousse les chercheurs de diffèrentes disciplines, telles que la phylogénie, la biologie du développement et la biologie des populations à se se penchent sur l'origine de cette régularité et de ces exceptions à des niveaux variés, afin de pouvoir construire une image plus générale de l'asymétrie biologique.

 

Quelques soit les raisons de cette brisure de symétrie, il y a forcément une moralité derière cette volonté Divine. Après tout, c'est grâce à la symétrie que notre cerveau arrive à reconnaître la beauté d'un visage et de le distinguer parmis ceux dont la forme est moins symétrique. Et comme on dit : " La nature d'une règle est renforcée par l'existence d'une exception".

La symétrie de l'univers

 

Notre univers est composé de particules élémentaires, ces derniers existent sous diffèrents types, par exemple : les éléctrons, les quarks,...etc. Chaque type de particule est caractérisé par diffètentes valeurs telles que : sa masse, son spin, sa charge éléctrique...etc.

 

Il existe pour chaque type de particule un autre type (anti-particule) de même masse, de même spin, mais de charge opposé. Ainsi, il existe des éléctrons qu'on appel positrons de charge positive alors que l'éléctron est de charge négétive.

Cependant, lorsqu'une particule et une anti-particule entre en collision, elles s'anéantissent instantanément. Ainsi, des objets matières ne pourrons jamais co-existaient avec des objets anti-matières. Dans la cas de notre monde qui est composé de matière, les anti-particules sont très rares, car elles disparaissent quasi-instantanément.

 

Les scientifiques prétendent qu'au moment de la création, la matière et l'antimatière étaient produites en quantités égales pendant le laps de temps de 3X10 -5 seconde qui a suivi le Big Bang.

 

«... Ce qui est éxtraordinaire, c'est qu'au tout premier instant de la création, dans cet univers de très hautes énérgies où il n'existait pas encore d'interaction differenciers, l'univers avait une symétrie parfaite ...» - Extrait du livre Dieu et la Science -par Jean Guitton et les frères Bogdanov

 

« L'univers est plus symétrique qu'on le pense : Selon le modèle cosmologique standard qui démarre avec le Big Bang, au tout début de l'Univers, particules et antiparticules sont présentes en quantités égales...» le physicien Gabriel Chardin

Selon certains scientifiques, cette symétrie a été brisée pour générer plus de matière que d'anti-matière. Alors que d'autres supposent que nous vivons dans un monde complètement symétrique; comme le modèle cosmologique établis par Dirac en 1928; où matière (masse positive) et anti-matière (masse négative) coexistent. En d'autres termes, l'univers aurait put se cinder en deux mondes lors du Big Bang : un monde de matière (le nôtre) et un monde d'anti- matière.

 

Cette asymétrie entre la quantité de matière et celle d'anti-matière dans notre univers reste une grande énigme à résoudre pour les physiciens.

 

 

 

Recommandations

Observer, Réfléchir, ..., Méditer

Articles Similaires

Articles recommandés

 

 

Livres

Livres recommandés

MeditezLesSignes

Dr. Nasserine H-B