Tous sur orbite !

Méditez les Signes

Connaître Dieu à travers sa création

Tous sur orbite !

"Le Soleil, avec toutes ces planètes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de murir une grappe de raisin comme s'il n'y avait rien de plus important." - Galilée

Suivez - nous :

Gallerie photos

Video et documentaires

« C'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun évoluant sur une orbite propre. » Coran sourate AL-Anbiya (21)-verset 33

 

Le Soleil, la Terre, la Lune ainsi que les autres planètes sont animés de différents mouvements les uns par rapports aux autres, un phénomène qui a suscité l'intéret de l'homme depuis fort longtemps. Bien sûr, plusieurs modèles du système planétaire ont étaient proposés à travers le temps. Mais ce qui nous intéresse le plus dans cet article de méditation c'est de réfléchir profondément sur les versets coraniques qui parle de ces mouvements célestes , et pourquoi pas, essayer d'imaginer un système qui correspond au mieux à ces déplacements.

 

Celui qui lit attentivement le Saint Coran sera vite impressionné par le nombre de versets qui parlent de déplacements célestes. Cette réflexion m'a amenée à faire une petite recherche dans la littérature astronomique afin de trouver le modèle planétaire qui correspond au mieux aux mouvements célestes décrits dans le Coran. Bien sûr, plusieurs modèles du système solaire ont été proposés à travers le temps, mais pour chercher la vérité, il faut renoncer à la croyance et aux idées reçues. Et comme le dit très bien Descartes : "Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions qu'on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances (ou plutôt un nouveau système solaire ;) )".

L'homme a toujours contemplé la beauté des étoiles, scruté le déplacement des planètes et s'est souvent posé des questions quant à notre place dans cet univers. Emmanuel Kant a dit un jour " Deux choses remplissent l'esprit d'admiration et de craintes incessantes : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi".

 

Depuis l'antiquité, les passionnés de l'espace et d'astronomie ont pu élaborer différents modèles du système solaire à travers leurs simples observations. Vers l'an 150 par exemple, Ptolémée (90-168) a receuilli toutes les connaissances d'astronomie dans son grand ouvrage "Almageste" de 13 livres, il y explique les tables de trigonométrie, le calcul diamètre de la lune et du Soleil ainsi que leur distance, explique les précessions des équinoxes, définit le calcul d'une année solaire, établi un catalogue de 1022 étoiles et 43 constellations, et enfin il présente une modélisation du système solaire qui explique le mouvement des planètes.

 

Les anciens possédaient pour la contemplation de la nuit et du ciel étoilé un intérêt particulier, leurs contributions au développement de l'astronomie montrent au monde entier que l'être humain possède la capacité de comprendre le monde qu'il entoure. Et comme le dit cette citation " Ce qui est admirable, ce n'est pas que le champ des étoiles soit si vaste, c'est que l'Homme l'ait mesuré." - Anatole France

L'homme a remarqué depuis fort longtemps déjà : que la Lune et le Soleil se déplacent dans le ciel autour de la Terre. Cette observation; qui de nos jours se voit être assimilée à une illusion optique par le modéle copernicien; l'a amené dans le passé à penser qu'il est au centre de l'univers (sans parlé des textes religieux qui ont confirmé à leur tour cette idée). Le géocentrisme est le plus ancien modèle du système solaire selon lequel la Terre serait immobile et au centre de l'univers. Il stipule aussi que le jour et la nuit sont la conséquence de la rotation du soleil autour de la Terre en 24h. Il faut préciser aussi que dans cette configuration, le soleil n'est pas aussi grand et pas aussi loin que dans le modèle héliocentrique. Cela a permis dans le temps d'expliquer de manière très simple certains phénomènes: comme pourquoi lors d'une éclipse solaire le soleil et la lune paraissent avoir la même taille, et comment la lune éclipse-t-elle le soleil?

Il existe deux théories dans le géocentrisme: la première stipule que la Terre est fixe; se trouve dans un endroit spécifique de l'univers; et que c'est plutôt le soleil et la lune qui lui tourne autour. Ce modèle datant de l'Antiquité a été notamment défendu par les grecs tels qu'Aristote(322 av.J- 384 av. J), Hipparque(190 av.J - 120 av.J) et Ptolémée (90-168), et presque toutes les anciennes croyances comme l'hindouisme, le taoïsme, le bouddhisme, le christianisme, le judaïsme et la majeure partie des astronomes arabo-musulmans de l'époque médiévale qui ont largment contribué tant dans les outils mathématiques de l’astronomie que dans l’observation du ciel, tels qu'Al-Biruni (973-1048) et Al-Battani (850-929).

 

 

Le deuxième thèorie ne nie pas la géocentricité de la Terre, mais suppose que cette dernière est aussi en mouvement (non pas autour du Soleil). Le célèbre astronome musulman Nasr al-Din al Tusi (1201-1274) a été le premier à réfléchir sur la question et proposa de ce fait des calculs géométriques qui ont simplifiés le modèle de Ptolémée en introduisant un système ingénieux connu sous le nom "couple d'al-Tusi" repris ensuite par d'autres scientifiques comme Copernic.

Modèle du couple d'Al Tusi

Au delà de la beauté de sa philosophie très spirituelle qui place l'homme au centre de la création Divine, le géocentrisme propose un univers uniforme en estimant des tailles cohérentes aux étoiles lointaines, comme il arrive à prédire de manière exacte les éclipses solaires, à expliquer les mouvements rétrogrades (grâces aux épicycles), le solstice quant à lui peut être déterminé précisément avec un astrolabe.

 

Le géocentrisme de notre planète avait également permis dans le passé d'expliquer certains phénomènes tels que les éclipses de manière très simple, et a pu donner des réponses logiques sans avoir recours aux arguments d'illusion optique aux quelles nous sommes devenus habitués.

Paraxalle

Mais, la raison qui a causé la perte du géocentrisme et a permis en même temps au modèle Copernicien (Terre tourne autour du Soleil) de progresser est " le problème de paraxalle". En effet, l'argument avancé par les défenseurs du géocentrisme est que "Si la Terre tourne bien autour du Soleil, alors entre deux positions opposées sur son orbite; l'angle sous lequel on voit les étoiles devrait changer, et le nord qui pointe maintenant vers l'étoile polaire ne devrait plus pointer dans 6 mois (voir l'image ci-dessus). Revenons dans six mois et vous constaterez que le nord pointe toujours vers l'étoile polaire, ce sera donc la preuve que la Terre est immobile et donc au centre de l'univers".

 

Au début, cet argument a permis aux géocentriciens de remporter le débat face à Galillée. Bien que ce dernier a tenté de leur expliqué que cela était du à l'éloignement des étoiles, mais sans vins, le modèle géocentrique avait remporté le débat à l'époque. Cependant, cet angle (qu'on appel aussi paraxalle) est tellement petit qu'il était non mesurable avec les outils astronomique de l'époque. Chose qui a été démontré par la suite et qui a causé la fin du modèle géocentrique.

 

Même si cette théorie est de nos jours sujet de moqueries de la part de beaucoup de gens, notamment de la communauté scientifique. Certains chercheurs du domaine (comme le professeur Philip Scott) et d'écrivains (tel que Robert Sungenis) ne se cachent pas pour défendre leur convictions quant à la géocentricité de la Terre.

L'Héliocentrisme a été présenter pour la première fois en 1543 par le chanoine Nicolas Copernic (1473-1543). Un modèle assez spécial; pour l'époque; selon lequel la Terre tourne avec les autres planètes autour d'un Soleil fixe. Il faut dire que cette théorie extravagante n'a pas plu à l'église et le modèle fut rejeté. Copernic n'insiste pas trop et laisse cette bombe à retardement dans son testament comme source d'inspiration pour les prochains astronomes.

 

Selon ce nouveau modèle, le mouvement de la Terre sur elle-même d'Ouest en Est autour de l'axe des pôles (imaginaires) produit l'alternance des jours et des nuits. Cette rotation s'effectue en à peu près 24 h (à peu près).

 

La vitesse théorique de la rotation fut estimée à partir de la circonférence de Terre sur l'équateur et qui est équivaut à environs 40 000 km selon les croyances officielles. Cela nous donne une vitesse approximative et vertigineuse de 1600km/h.

Modèle héliocentrique

L'héliocentrisme est considéré de nos jours comme le modèle académique officiel, et par conséquent enseigné dans tous les établissements scolaires. Cependant, ce modèle est -il aussi préçis comme il le prétend ? et reflète t-il vraiment la réalité?

 

Le modéle copernicien a été largement critiqué à travers les siècles, et cela non seulement pour ses idées qui allaient à l'encontre des enseignements bibliques, mais surtout parce qu'il présente des imperfections, telles que: la précision sur le solstice (qui ne peut être plus petite que 3 à 5 jours), problème dans l'estimation de la taille des étoiles et l'absence de paraxalle, comme il se voit incapable de donner des réponses convaincantes concernant la rotation rétrograde de certaines planètes.

 

En ce qui concerne l'absence de paraxalle, et bien les héliocentriciens ont tenté d'expliquer cela par l'énorme distance qui sépare la Terre de la sphère céleste, mais cette solution pose un autre problème, à savoir, l'estimation de la taille des étoiles. En effet, si on considère le diamètre angulaire des étoiles, vu à l’œil nu, est d’environ deux secondes d’arc, le diamètre réel de bon nombre d’entre elles devrait être de quatre mille fois supérieur à celui du Soleil, ce qui donne un univers non uniforme.

 

D'autre part, le mouvement des planètes a longtemps constitué un vrai casse tête pour les astronomes. Il arrive en effet, pour les planètes de revenir en arrière pendant un certain temps, avant de reprendre leur déplacement selon la direction initiale, c'est ce qu'on nomme par "le mouvement rétrograde des planètes".

 

Ptolémée avait proposé un modèle géocentrique du système solaire basé sur les épicycles, chose qui lui permettait de prédire avec précision les positions futures des planètes. En revanche, Copernic ne voulait pas d'un modèle complexe qui correspond aux mieux aux observations, mais plutôt d'un modèle qui permettait de comprendre facilement le mouvement rétrograde des objets célestes, un système simple pour l'esprit et représentatif (voir l'image ci-contre).

Modèle du Système Solaire utilisé par la NASA

Le modèle officiellement utilisé par la NASA et les astrophysiciens est différent du modèle Copernicien à un détail près. En plus de l'héliocentrisme (le soleil au centre) le système solaire en entier est en mouvement.

 

En effet, il a été prouvé que notre système solaire n'est pas statique mais cavale à la vitesse éclaire de 700 000 km/h en direction de l'étoile Véga dans une orbite particulière appelée l'apex solaire. Cela signifie que le Soleil ainsi que tous les planètes et satellites de notre système parcourt environ 17.280.000 km par jour.

Certains astronomes ont tenté par le passé de remédier aux problèmes de l'héliocentrisme en proposant des modèles hybrides. C'est le cas de l'astronome Danois Tycho Brahé (1546- 1601) qui proposa en "le modèle Géo-Héliocentrique" basé sur des observations méticuleuses qui lui ont permis par la suite de prédire avec précision (d'une minute d'arc) le mouvement des planètes, ce qui est très performant à cette époque. Brahé prétend que les planètes tournent autour du Soleil, toutes à l'exception de la Terre, bien entendu. Le Soleil et la Lune tournaient bien autour de la Terre, mais les autres planètes tournaient autour du Soleil. Mais par manque de moyen à l'époque, ces résultats étaient encore insuffisant pour déceler la fameuse parallaxe des étoiles dont parlé Galillée. Néanmoins, ce modèle devint le principal concurrent de celui de Copernic et sera adopté par l'église comme modèle officielle pendant plus d'un siècle.

Solar system model by Rhys Taylor

L’éditeur de Copernic, Osiander, se permit d’adjoindre une préface à l’œuvre du célèbre astronome. Cette préface met le doigt sur une question cruciale. En effet, précise-t-elle, il ne faut pas croire que la description de Copernic présente la réalité telle qu’elle est ; elle fournit simplement un modèle consistant avec les apparences. En effet, les gens préfèrent une représentation à une autre pour des motifs pratiques ou esthétiques. La représentation de Copernic n’est pas plus juste que celle de Ptolémée, elle est juste plus simple. C’est la raison de son succès.

 

À travers sa théorie de relativité, Einstein montra qu’il n’existe pas de mouvement absolu ; tout mouvement se définit par rapport à une référence arbitrairement posée comme fixe. Autrement dit, les deux propositions : « La Terre tourne autour du Soleil » et « Le Soleil tourne autour de la Terre » sont équivalentes. Dans le premier cas on choisit le Soleil comme référence, dans le second cas la Terre. Il est alors impossible de montrer que l’une des deux propositions est exacte et l’autre inexacte.

 

En effet, le scientifique construit des modèles à partir de ses observations: que se soit un modèle du système planétaire ou un modèle représentant un noyau entouré d’électrons, etc, il est toujours utile de bien faire la distinction entre la réalité et l'observation. Prétendre que ces modèles donnent accès à une description objective et complète du réel tel qu’il est, c’est confondre la réalité et le modèle.

 

Bohr a dit à ce sujet : « Ces images, répondit Bohr, ont été déduites ou plutôt, si vous préférez, « devinées » à partir de faits expérimentaux ; elles ne sont pas le fruit de quelconques calculs théoriques. J’espère que ces images décrivent la structure des atomes aussi bien – mais seulement aussi bien – que cela est possible dans le langage visuel de la physique classique. Nous devons nous rendre compte que nous ne pouvons nous servir ici du langage qu’à la manière des poètes qui, eux aussi, ne cherchent pas à représenter les faits de façon précise, mais seulement à créer des images dans l’esprit de leur public et à établir des connexions sur le plan des idées. » Werner Heisenberg, La Partie et le tout

 

Le dernier modèle que je vais vous présenter est le "modèle hélicoïdale" proposé par Pallathadka Keshava Bhat en 2008, c'est une façon tout à fait différente et intuitive de penser à notre système solaire; calcul à l'appui; selon lequel la Terre ne tourne pas autour du Soleil, mais en spirale.

 

Dans ce magnifique modèle; inspiré d'un univers fractal; le système solaire tout entier orbite avec les autres objets célestes autour de la voie lactée (notre galaxie) créant ainsi un énorme vortex (voire l'image ci-contre).

 

le soleil se déplace en spirale autour de son orbite entrainant derrière lui le mouvement de la lune, la Terre ainsi que les autres objets stellaires.

 

Ainsi, lorsque le système solaire se déplace vers la gauche , le soleil se déplace aussi vers la gauche et par conséquent la Terre doit augmenter sa vitesse pour aller plus vite que le Soleil. Puis, la deuxième moitié de la l'année elle se déplace moins vite dans la direction "relativement opposée". Ensuite, après avoir compléter une orbite , elle doit augmenter sa vitesse à nouveau pour dépasser le soleil. Cela irait pour toutes les planètes.

 

La voie lactée, notre système solaire est représentée par le petit point jaune (image from NASA)

En ce qui concerne la lune, et bien comme le déplacement du Soleil dans l'espace interstellaire est hélicoïdale, ce dernier influence le mouvement de la Lune qui se voit à son tour se déplacer selon le même mouvement.

 

Dans ce modèle, l'alternance du jour et de la nuit se produit lorsque la la Terre tourne autour d'elle même (voir la vidéo ci-dessous).

 

Le grand astrophysicien suisse Nassim Haramein soutient la thèse de Bhat, il annonce clairement que : "les planètes volent autour du Soleil" (voir vidéo ci-dessous), et par conséquent elle ne tournent pas comme dans le modèle héliocentrique. En d'autres termes, nous sommes aspirés par le Soleil dans un modèle en spirale à travers l'univers et le temps à la vitesse estimée à 107 280 km/h.

Modèle du Système Solaire proposé par Bhat et réalisé par DjSadhu

Nasseim Harmein : La Terre ne tourne pas autour du soleil !

Même, si ce modéle a été beucoup critiqué depuis la mise en ligne d'une vidéo qui simule le modéle hélicoïdale, ce dernier commence à suciter l'intéret de certains scientifiques connus tels que Nasseim Harmein. Il faut dire, en effet, qu'il est très difficile pour un scientifique de remettre en cause "LE MODELE ACADEMIQUE CLASSIQUE" et de présenter un nouveau; plus complexe; car les gens ont toujours beaucoup de mal à se détacher de leurs anciennes croyances et surtout de dissocier le modèle (qui est une simple représentation mentale des faits) de la réalité. En tout cas, pour l'instant, le modèle copernicien héliocentrique semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Avant de parler des mouvements célestes cités dans le Coran, on doit d'abord trouver le point de référence relatif à ces déplacements dans le livre saint. On peut constater en effet que lorsque Dieu (Tout Puissant) parle des mouvements du soleil et de la lune par exemple, il cite dans le même chapitre (sourate) un verset évoquant "les cieux (ou ciel) et la Terre" (voir les versets ci-dessous). On pourrait se demander pourquoi Allah (gloire à Lui) sépare dans ces versets la Terre (une planète) des cieux (l'univers) puisqu'elle en fait partie.

 

Et bien d'après moi, cela n'a rien avoir avec le fait que la Terre est au centre de l'univers, mais plutôt parce qu'elle est considérée dans ces versets comme un référentiel pour décrire un mouvement particulier dans l'espace par rapport a elle. Bien sûr, en aucun cas cela veut dire qu'elle est immobile.

 

Voici les versets coraniques qui présentent la Terre comme un point référentiel et qui se trouvent dans les mêmes chapitres qui décrivent les mouvement du Soleil et de la Lune :

 

Les infidèles ne savent-ils pas que les Cieux et la Terre formaient à l’origine une masse compacte que Nous avons ensuite disloquée, et que Nous avons tiré toute matière vivante de l’eau? Se décideront-ils à croire enfin? ﴿ [Le Coran, sourate Al-Anbiyâ (21): verset 30]

 

 

أَوَلَمْ يَرَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ كَانَتَا رَتْقًا فَفَتَقْنَاهُمَا وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ أَفَلا يُؤْمِنُونَ﴾ سورة الأنبياء آية 30﴿

 

 

Tous ceux qui sont dans les Cieux et sur la Terre implorent Son secours, pendant que Lui Se manifeste chaque jour dans la réalisation d’une œuvre nouvelle. ﴿ [Le Coran, sourate Ar-Rahmân(55): verset 29]

 

يَسْأَلُهُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ كُلَّ يَوْمٍ هُوَ فِي شَأْنٍ﴾ سورة الرَّحْمَنُ آية 29﴿

 

 

 

Et cette promesse, par le Maître des Cieux et de la Terre, est aussi vraie que le fait pour vous de parler. ﴿

[Le Coran, sourate Adh-Dhâriyât(51): verset 23]

 

فَوَرَبِّ السَّمَاء وَالأَرْضِ إِنَّهُ لَحَقٌّ مِّثْلَ مَا أَنَّكُمْ تَنطِقُونَ﴾ سورة الذَّارِيَاتِ آية 23﴿

 

 

 

Est-ce que Celui qui a créé les Cieux et la Terre ne serait pas capable de créer leurs pareils? Oui, bien sûr ! N’est-Il pas le Créateur, l’Omniscient? ﴿

[Le Coran, sourate Yâ-Sînt(36): verset 81]

 

أَوَلَيْسَ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ بِقَادِرٍ عَلَى أَنْ يَخْلُقَ مِثْلَهُم بَلَى وَهُوَ الْخَلاَّقُ الْعَلِيمُ﴾ سورة يس آية 81﴿

 

 

Ne vois-tu pas que Dieu a, en toute vérité, créé les Cieux et la Terre, et que, s’Il le voulait, Il vous ferait disparaître et vous remplacerait par de nouvelles créatures? ﴿ [Le Coran, sourateIbrâhîm(14): verset 19]

 

أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ بِالْحَقِّ إِن يَشَأْ يُذْهِبْكُمْ وَيَأْتِ بِخَلْقٍ جَدِيدٍ﴾ سورة إبراهيم آية 19﴿

 

 

 

Nous allons à présent exposé les versets coraniques qui décrivent de manière très explicite les mouvements céléstes; en particulier ceux du soleil et de la lune:

 

C'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun évoluant sur une orbite propre. ﴿ [Le Coran, sourate AL-Anbiya (21)-verset 33]

 

وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ﴾ سورة الأنبياء آية 33 ﴿

 

Par le ciel aux voies parfaitement tracées ! ﴿ [Le Coran, sourate Ad-Dariyat 51:7]

وَالسَّمَاء ذَاتِ الْحُبُكِ﴾ سورة الذَّارِيَاتِ آية 7 ﴿

 

Ainsi, d'après le Coran, la Lune et le Soleil possèdent deux mouvements : le premier est par rapport au référentiel géocentrique (donc la Terre), ce déplacement est un mouvement périodique qui se fait sur deux orbites différentes; ce qui créer pour nous le jour et la nuit.

 

C'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun évoluant sur une orbite propre. ﴿

[Le Coran, sourate AL-Anbiya (21)-verset 33]

 

وَهُوَ الَّذِي خَلَقَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ﴾ سورة الأنبياء آية 33 ﴿

 

 

Un autre verset parle de "falak" (orbite) au sujet du soleil et de la lune, mais également au sujet de la nuit et du jour. Noté

aussi qu'Allah (Tout Puissant) Parle bien dans le verset qui suit d'une course (controlée) entre le Soleil et le Lune, un mouvement parfaitement

synchonisé qui créer l'alternance du jour et de la nuit.

 

Le Soleil ne peut rattraper la Lune, ni la nuit devancer le jour; et chacun vogue dans une orbite. ﴿ [Le Coran, Sourate 36, "Ya-sîn", verset: 40]

 

لا الشَّمْسُ يَنبَغِي لَهَا أَن تُدْرِكَ الْقَمَرَ وَلا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ﴾ سورة يس آية 40 ﴿

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette idée vient se confirmer d'avantage avec le verset suivant qui montre bien que le jour et la nuit sont le résultat de la révolution (par définition, le mouvement d'un objet autour d'un point central) du soleil et la lune sur leur orbite.

 

Et pour vous, Il a assujetti le soleil et la lune à une perpétuelle révolution. Et Il vous a assujetti la nuit et le jour.﴿

[Le Coran, Sourate 14, "Ibrahim", verset: 33]

 

وَسَخَّر لَكُمُ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ دَآئِبَينَ وَسَخَّرَ لَكُمُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ﴾ سورة إبراهيم آية 33 ﴿

 

Il faut préciser, par ailleurs, que c'est le mouvement du soleil et de la lune; sur leur orbite; qui créer l'illusion du temps, ce qui permet à l'homme de connaitre respectivement l'heure de la journée et le jour du mois (calandrier lunaire), Allah (Gloire à Lui) dit dans le Coran que c'est grâce aux mouvement du soleil et de la lune que nous arrivons à prendre conscience du temps, et par conséquent, organiser notre vie.

 

Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux] ﴿ [Le Coran, sourate Ar-Rahman 55:5]

الشَّمْسُ وَالْقَمَرُ بِحُسْبَانٍ﴾ سورة الرَّحْمَنُ آية 5 ﴿

 

 

Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes, et Nous avons effacé le signe de la nuit, tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur, et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps. Et Nous avons expliqué toute chose d’une manière détaillée. ﴿ [Le Coran, sourate AL-ISRA 17:12]

 

 

وَجَعَلْنَا اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ آيَتَيْنِ فَمَحَوْنَا آيَةَ اللَّيْلِ وَجَعَلْنَا آيَةَ النَّهَارِ مُبْصِرَةً لِتَبْتَغُواْ فَضْلاً مِّن رَّبِّكُمْ وَلِتَعْلَمُواْ عَدَدَ السِّنِينَ وَالْحِسَابَ وَكُلَّ شَيْءٍ فَصَّلْنَاهُ تَفْصِيلاً﴾ سورة الإسراء آية 12 ﴿

 

 

 

Une histoire juive de l'ancien testament confirme notre hypothèse. En effet, on raconte que lorsque le siège de Jéricho s'acheva un vendredi à l'heure où le soleil est visiblement sur le déclin. Voulant en finir avec ses ennemis avant le coucher du soleil, car le combat était interdit le jour du sabbat. Josué demanda a Dieu d'arrêter le Soleil: "Alors Josué parla à l'Eternel, le jour où l'Eternel livra les Amoréens aux enfants d'Israël, et il dit en présence d'Israël: Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d'Ajalon! Et le soleil s'arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu'à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis". (bible : Josué 10-13)

 

L'imam Ahmad a rapporté dans son livre la même histoire. En effet, d'après Abu Hurayra, l'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, a dit : «Le soleil ne s'arrêta pour aucun homme à l'exception de Josué fils de Nûn lorsqu'il marcha contre Jérusalem (bayt al-maqdis) ». Ce hadith prouve bien que le jour fut prolongé à Jérusalem par l'arrêt totale du mouvement du Soleil et non pas par celui de la Terre. Une question se pose cependant, et qui fait parfois plémique au sujet de cette histoire: Es que réellement Dieu (Gloire à lui) a arrêté le mouvement du Soleil ou bien es juste une illusion optique pour Jusué ?

 

Le second mouvement décrit dans le Saint Coran est le déplacement du Soleil (ainsi que la Lune) vers un gîte; l'objectif de l'apex; selon une trajectoire probablement hélicoïdale (non précisée dans le Coran, en tout cas pas de manière explicite). Le terme utilisé dans le Coran pour indiquer ce mouvement est "court vers un gîte" qui est différent de "vogue sur une orbite" qui indique un déplacement rotatoire par rapport à un autre objet sur une trajectoire fermée (orbite) .

 

Et le Soleil court vers un gîte qui lui est assigné; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l'Omniscient. ﴿

[Le Coran, sourate YA-Sin (36)-verset: 38]

 

و الشَّمْسُ تَجْرِي لِمُسْتَقَرٍّ لَّهَا ذَلِكَ تَقْدِيرُ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ﴾ سورة يس آية 38 ﴿

 

Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit, et Il a assujetti le soleil et la lune à poursuivre chacun sa course pour un terme fixé. C’est bien Lui le Puissant, le Grand Pardonneur! ﴿ [Le Coran, sourate AZ-ZUMAR (39)-verset: 5]

 

 

وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي لِأَجَلٍ مُسَمًّى أَلَا هُوَ الْعَزِيزُ الْغَفَّارُ﴾ سورة الزمر آية 5 ﴿

 

Le déplacement du Soleil et de la lune dans la galaxie met mouvement tout le système solaire y compris la Terre.

 

D'autre part, il n'existe aucun verset coranique confirmant l'hypothèse de la rotation de la Terre sur elle même. Cependant, une lecture plus approfondie du verset 25 de la sourate 77 nous conduit vers un mouvement pluôt en spirale. En effet, le mot "KIFATAN" utilisé dans ce verset provient de la racine "kafata" qui signifie “rassembler, embrasser, collecter”, mais il est utilisé également pour indiquer qu'un oiseau (ou autre) a augmenté sa vitesse de vol, sachant que les oiseaux suivent dans leur vol des trajectoires de formes hélicoïdales à cause des mouvements de courants d'air (lire l'article).

 

N'avons-Nous pas fait de la Terre un endroit les contenant tous ? ﴿ [Le Coran, sourate al-Mursalate (77)-verset 25]

 

أَلَمْ نَجْعَلِ الأَرْضَ كِفَاتًا﴾ سورة المرسلات آية 25 ﴿

 

 

En ce qui concerne les planètes qui forment notre système solaire, et bien, le mots "planètes" apparait dans les débuts de la sourate de Youssof (Josef)

 

Quand Joseph dit à son père: «Ô mon père, j’ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi». ﴿

[Le Coran, sourate YŪSUF (12)-verset 4]

 

إني رأيت أحد عشر كوكبا والشمس والقمر رأيتهم لي ساجدين﴾ سورة يوسف آية 4 ﴿

 

Dans ce texte du Coran, le Prophète Joseph (paix soit sur lui) dit à son père (Jacob (paix soit sur lui)) qu'il a vu une vision dans son sommeil, et dans la quelle, 11 planètes ainsi que le soleil et la lune se sont proterné à lui. D'après l'éxégèse du Coran, les 11 planètes symbolisent les 11 frères de Joseph. De ce fait, est-il possible que le choix des planètes comme un symbole de frères de Joseph dans sa vision (inspirée par Dieu) un signe de la part de Dieu (Gloire à Lui) ? Existe t-il un lien entre le mouvement sinusoïdale des astres et la prosternation ?

Il existe en effet plusieurs versets coraniques qui relient le mouvement hélicoïdale (sinusoïdal) d'un phénomène naturel à la prosternation et la louange. Dans le verset 15 de la sourate de Raad; par exemple; Dieu (Gloire à Lui) associe la variation de la taille de l'ombre au cours de la journée au mouvement de la prosternation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c’est à Allah que se prosternent, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée. ﴿ [Le Coran, sourate AR-RA˒D (13)-verset 15]

 

وَلِلَّهِ يَسْجُدُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ طَوْعًا وَكَرْهًا وَظِلالُهُم بِالْغُدُوِّ وَالآصَالِ﴾ سورة الرعد آية 15 ﴿

 

N’ont-ils point vu que les ombres de toute chose qu’Allah a créée s’allongent à droite et à gauche, en se prosternant devant Allah, en toute humilité? Et c’est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s’enflent pas d’orgueil. ﴿

[Le Coran, sourate AN-NAḤL (16)-versets 48-49]

 

أَوَ لَمْ يَرَوْا إِلَى مَا خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ يَتَفَيَّأُ ظِلالُهُ عَنِ الْيَمِينِ وَالْشَّمَائِلِ سُجَّدًا لِلَّهِ وَهُمْ دَاخِرُونَ. وَلِلَّهِ يَسْجُدُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مِن دَابَّةٍ وَالْمَلائِكَةُ وَهُمْ لاَ يَسْتَكْبِرُونَ﴾ سورة النحل آية 49 :48

 

 

 

 

 

 

Dans les précédants versets Allah (Gloire à Lui) présente l'ombre de toute chose comme un exemple de soumission total à Sa Majesteté. Es parce qu'elle (l'ombre) semble toujour incliné par rapport à l'objet en question et de ce fait ne quitte jamais le sol ? Ou es parce que c'est le mouvement du Soleil qui fait varier la taille de l'ombre et le fait déplacer, tantôt à gauche et tantôt à droite, générant anisi un mouvement sinusoïdale semblable à celui de la prosternation ?

 

L'article de'El Samahy et de Yandra met le doigt pour la première fois sur la relation entre les mouvements sinusoïdales de diverse objets de l'univers; sur différents échelles de grandeurs; et le mouvement ascendant et déscendant; répétitif et régulier; de la prosternation. La relation entre la fonction sinusoïdale; générer par la vraiation de la taille de l'ombre d'un objet; et le mouvement de la prosternation est l'un des exemples cités dans cet article.

 

Donc, le Soleil (anisi que le reste des objets du système solaire) parcourt le plan galactique de la voie lactée avec une orbite, plus ou moins, sinusoïdale (voir l'illustration ci-dessous); et non un déplacement rectiligne; sur un trajectroire en spirale (hélicoïdale).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion, le système solaire tel que je le perçoit à travers le Saint Coran est un modèle hybride entre le géosentrisme (Terre au centre du système solaire et non nécéssairement immobile) et le modèle hélicoïdale de Bhat (tous les objets stellaires sont en mouvement de type sinusoïdale sur des trajectoires en siprale). Je souhaite attirer l'intention sur le fait qu'en aucun cas, le Coran décrit le mouvement de la Terre par rapport à l'univers de manière explicite. Mais, cela peut être déduit à partir du déplacement du Soleil (et de la lune). En effet, la course de cet astre vers son gîte (l'étoile de l'Apex) engendre le déplacement de la Terre, ainsi que les autres planètes (voir les travaux de Bhat, 2008). Ce qui est sure, en tout cas, c'est que tous ces mouvements céléstes ne sont que la manifestation de leur totale soumisssion à L'Unique (Gloire à Lui), chose qui devrait, en principe, nous amener à réfléchir profondément quant à notre façon de manifester notre adoration et notre soumission absolue à Lui.

 

Bien entendu, le modèle proposé ci-dessus reste une simple reflexion de ma part sur ce que j'ai put comprendre à partir des faits recueillis‬, car cela ne relève pas de mon domaine d'expertise, néomoins, cela ne nous empêche pas de méditer et de réfléchir sur la création du Très Haut. D'autant plus, que cette méditation est fortement recommandé dans le Saint Coran, car au final tout l'univers a été créer pour l'HOMME .

 

Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent.﴿

[Le Coran, sourate AL-Jathiya (45)-verset: 13]

 

وَسَخَّرَ لَكُم مَّا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ جَمِيعًا مِّنْهُ ۚ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ﴾ سورة الجاثية آية 13 ﴿

 

N’as-tu pas vu qu’Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, et qu’il fait pénétrer le jour dans la nuit, et qu’Il a assujetti le soleil et la lune chacun poursuivant sa course jusqu’à un terme fixé? Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. ﴿

[Le Coran, sourate LUQMĀN(31)-verset: 29]

 

وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي إِلَىٰ أَجَلٍ مُسَمًّى﴾ سورة لقمان آية 29 ﴿

 

 

 

 

Les versets précédents associent le mouvement périodique du Soleil (son déplacement sur son orbite) au phénomène du jour, de même qu'ils associent le mouvement de la Lune sur son orbite au phénomène de la nuit. Cette symétrie dans le Coran entre les couples (orbite du soleil, orbite de la lune) et (le jour, la nuit) sous-entend que les mouvements du couple (soleil, lune) est à l'origine des phénomènes représentés par le deuxième couple (jour,nuit). En d'autres termes, l'alternance du jour et de la nuit n'est que le résultats de la course entre le Soleil et la Lune. Cette première analyse, m'amène à penser que c'est bien le Soleil qui tourne autour de la Terre et non pas l'inverse.

Graphique d'une fonction Sinusoïdale

Recommandations

Observer, Réfléchir, ..., Méditer

MeditezLesSignes

Dr. Nasserine H-B