Symbolique_nuit_jour

Méditez les Signes

Connaître Dieu à travers sa création

La symbolique du jour et de la nuit

"C'est ici le combat du jour et de la nuit... "- Derniers mots de Victor Hugo

 

 

« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence. »

Coran sourate AL-Imran (3)-190

 

L'alternance du jour et de la nuit est un phénomène naturel qui créer l'illusion du temps dans notre cerveau, Telle une horloge cosmique, ce mouvement perpetuel permet aux êtres vivants de régler leur mode de vie. Cette machine à rebours travaille alors sur l'homme et consomme du temps qui lui reste à vivre depuis qu'il est mis au monde par sa mère en lui rappellant à chaque fois qu'un jour est parti et qu'un nouveau est sur le point d'arriver. Dans cet article, nous tentons de percer le secret de l'alternance du jour et la nuit et de comprendre le sens caché de ce signe. En d'autres termes, en quoi cette symbolique est importante pour notre éveil spirituel ?

Le Coran incite les croyants à porter un regard attentif sur l'univers ainsi qu'aux phénomènes naturels qui le constitue. Nous devons réfléchir profondément sur tous ce qui nous entoure y compris sur nous même car la création est l'oeuvre du Créateur, et appréhander une oeuvre nécessite un questionnement permanent. Allah (Gloire à Lui) dit dans le Coran : ﴾ Allah, c'est Lui qui vous a assujetti la mer, afin que les vaisseaux y voguent, par Son ordre, et que vous alliez en quête de Sa grâce afin que vous soyez reconnaissants. Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent. ﴿ [Le Coran, sourate Al-Jathiya (45)-versets 12:13]

 

Tout comme la céation des cieux et de la terre, l'alternance du jour et la nuit est l'un des événements cosmiques qui revient le plus souvant dans le Coran, il est même considéré comme un signe ou une preuve d'Unicité Divine pour les croyants et les doués d'intéligences dans une dizaines de versets, tels que:

 

Certes dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. ﴿ Coran sourate (2) La Vache- verset 164

 

:( إِنَّ فِي خَلْقِ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَاخْتِلاَفِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ وَالْفُلْكِ الَّتِي تَجْرِي فِي الْبَحْرِ بِمَا يَنفَعُ النَّاسَ وَمَا أَنزَلَ اللّهُ مِنَ السَّمَاء مِن مَّاء فَأَحْيَا بِهِ الأرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَآبَّةٍ وَتَصْرِيفِ الرِّيَاحِ وَالسَّحَابِ الْمُسَخِّرِ بَيْنَ السَّمَاء وَالأَرْضِ لآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ ) [البقرة: 164]،

 

 

Dans l’alternance de la nuit et du jour, et aussi dans tout ce qu’Allah a créé dans les cieux et la terre, il y a des signes, certes, pour des gens qui craignent (Allah).﴿

Coran sourate (10) YŪNUS - verset 6

 

،( إِنَّ فِي اخْتِلاَفِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ وَمَا خَلَقَ اللّهُ فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ لآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَّقُونَ )[ يونس:6] .

 

 

Un jour Bilal (un compagon du prophète (psl)) a vu le messager d'Allah pleurer. Celui-ci dit: " ô Envoyé d'Allah ! Qu'est-ce qui te fait pleurer alors qu'Allah a pardonné tes fautes antérieures et ultérieures ?" Le prophète (psl) répondit: "ô Bilâl ! Et comment ne pas pleurer alors qu'Allah le Très-Haut a descendu sur moi cette nuit un verset, puis il lui récite le verset suivant :

II y a certes dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, des signes évidents pour les doués d'intelligence. Ceux qui pensent à Allah debout, assis ou sur leurs côtés, et qui méditent sur la création des cieux et de la terre « Notre Seigneur ! Tu n'as point créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu. ﴿ Le Coran, sourate Al-Imran (3)-versets 190:191

 

puis, il a dit: "Malheur" à celui qui lit ce verset sans le méditer.

 

إِنَّ فِي خَلْقِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَاخْتِلَافِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ لَآَيَاتٍ لِأُولِي الْأَلْبَابِ * الَّذِينَ يَذْكُرُونَ اللَّهَ قِيَاماً وَقُعُوداً وَعَلَى جُنُوبِهِمْ وَيَتَفَكَّرُونَ فِي خَلْقِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ رَبَّنَا مَا خَلَقْتَ هَذَا بَاطِلاً سُبْحَانَكَ فَقِنَا عَذَابَ النَّارِ ﴾سورة آل عمران آية 191

 

L'alternance du jour et de la nuit est avant tout un phénomène naturel qui créer l'illusion du temps dans notre cerveau, Telle une horloge cosmique, ce mouvement perpetuel permet aux êtres vivants de régler leur mode de vie. Cette machine à rebours travaille alors sur l'homme et consomme du temps qui lui reste à vivre depuis qu'il est mis au monde par sa mère en lui rappellant à chaque fois qu'un jour est parti et qu'un nouveau est sur le point d'arriver. Dans cet article, nous tentons de percer le secret de l'alternance du jour et la nuit et de comprendre le sens caché de ce signe. En d'autres termes, en quoi cette symbolique est importante pour notre éveil spirituel ?

 

Bien que le langage courant fait une confusion fréquante entre le signe et le symbole, les linguistes parlent comme même de signes arbitraires et de signes symboliques. Dans un symbole, il y a un lien naturel entre le signifiant et le signifié. Par exemple, le symbole de la justice, la balance, ne pourait pas être remplacé par n'importe quel signe. Selon André Lalande " Le symbole est un signe concret évoquant, par un rapport naturel, quelque chose d'abscent ou d'impossible à percevoir" [1].

Pour Jung « Le signe est toujours moins que le concept qu'il représente, alors que le symbole renvoie toujours à un contenu plus vaste, que son sens immédiat et évident. Aucun génie n'a jamais pris une plume ou un pinceau en se disant : maintenant, je vais inventer un symbole » [2].

 

De ce fait, le symbole est surtout un signe conventionnel destiné à exprimer ce qui est autrement difficile à exprimer ou inexprimable, ce langage (symbolique) a la force et la capacité inouïe et mystérieuse de dire autre chose que ce qu'il exprime littéralement. Le mot "signe" qui signifie 'Ayat' en arabe ou "semeion" en grec, est souvent employé dans les écritures saintes pour décrire un miracle, un prodige, ou une preuve. Pour Ibn Arabi, tout mouvement dans l'univers, et toute forme dans la nature est un symbole qui concerne directement l'homme, et que seuls les sages peuvent les interpréter [4]. Le Très-haut dit à ce sujet: Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la vérité. ﴿ Coran sourate FUṢṢILAT (41) verset 53.

 

Les anciens ont utilisés par le passé toute sorte de symbole lié à la nature; comme le soleil et la lune; dans leurs sacrements, leurs objets de culte, et même lors des cérémonies religieuses. Pour René Guénon, le langage lui-même n'est autre qu'un symbolisme, puisque l'écriture est primitivement idéographique et que parfois même, comme en chine, elle a toujours conservé ce caractère. [6]. Selon Pythagore et autres philosophes et matématiciens anciens, l'univers tout entier à travers ses formes géométriques et ces cycles cosmiques représente un livre de symboles qui reflète notre être le plus profond. Cette thèse est confirmée par un hadith rapporté par l'épouse du prophète Aicha (RA), qui dit que : « tout l'univers est un coran silencieux, le Coran est un univers parlant et le prophète (psl) est un Coran qui marche. ». Les lois cycliques sont donc un langage codé, une sorte de "cryptographie", et pour certains, la manifestation toute entière n'est qu'un ensemble d'expression de symbole" [5].

 

Certains savants tel qu'Abu Hamed Al Ghazali pensent qu'il existe différents niveaux de compréhension du Coran [3], et même si ces interprétations peuvent sembler être toutes différentes elles sont loin d'être contradictoires. Le niveau de compréhension le plus superficiel est appelé " l'écorce ", il concerne l'étude du coran sous plusieurs aspects : grammatical, linguistique et historique. Les noms de Tabarî (839-923), Tha’labî (mort en 1035), Zamakhsharî (1074-1143), Râzî (1150-1210) sont restés célèbres dans ce domaine. Toutefois, qu’il s’agisse d’une compréhension plus ou moins rationaliste, plus ou moins allégorique, nous nous trouvons toujours en présence d’une réflexion sur un Donné révélé, donc d’une exégèse explicative [7]. Le lecteur du Coran devra se livrer à un effort – himma, ijtihad – mettant en jeu toutes les puissances de son intelligence afin de comprendre que les paraboles sont comme une mesure, et le sens comme le grain qu’elle contient ; il prendra le grain du sens et ne s’occupera pas de la mesure[8]. Une lecture proprement symbolique va se situer à un autre niveau; c'est ce qu'on appel "le noyau"; ou plutôt, elle sera d’un autre ordre. Le symbole représente un pont menant à la réalité, une même notion est sous-jacente : celle d’une plénitude à réaliser [9]. C’est ainsi qu’on a dépeint le symbole comme « la condition d’un esprit à qui n’est donné qu’une intuition indirecte ou une saisie réfractée. Il est le signe d’un manque » [10]. L'emploi de ce langage symbolique va justement consister en l’éveil à la conscience de ce manque, en l’incitation à une curiosité, en la provocation à une profonde recherche.

 

 

Dans diverses religions, le soleil et la lune sont considérés comme deux luminaires :

 

les deux grands luminaires dont l’un préside au jour et l’autre à la nuit ﴿ (Genèse, I, 16)

 

C’est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps).Allah n’a créé cela qu’en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir.﴿ Coran Sourate Yunus-verset 5

 

 

Et certaines langues extrême-orientales (chinois, annamite, malais) les désignent par des termes qui sont pareillement symétriques, signifiant « œil du jour » et « œil de la nuit ». Le jour symbolise aussi l'activité et la vie, alors que la nuit incarne le repos et le someil. Dieu (Gloire à Lui) dit dans le Coran :

Nous vous avons créés en couples, et désigné votre sommeil pour votre repos, et fait de la nuit un vêtement, et assigné le jour pour les affaires de la vie. ﴿

Coran sourate Al Naba (78) versets 8:10

 

وجعلنا الليل سباتا وجعلنا النهار معاشا سورة النبإ ـ ٱية 10

 

 

N’ont-ils pas vu qu’en vérité, Nous avons désigné la nuit pour qu’ils y aient du repos, et le jour pour voir? Voilà bien des preuves pour des gens qui croient.﴿

Coran sourate AN-NAML(27) verset 86

 

أَلَمْ يَرَوْا أَنَّا جَعَلْنَا اللَّيْلَ لِيَسْكُنُوا فِيهِ وَالنَّهَارَ مُبْصِرًا ۚ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ (86) سورة النمل

 

 

Le caractère passif de la nuit et celui actif du soleil, indiquent une sorte de dualité de polarité opposée, tout comme le jour et la nuit, l'obscurité et la lumière. En vérité, on retrouve cette dualité partout dans la nature car la tradition divine veut que toute chose soit créer en couple y compris la lumière [9]. En fait, chaque instance dans l'univers est composée d'un principe mâle et d'un principe femelle, à ce sujet Dieu (Gloire à Lui) dit dans le Coran :

 

De toute chose Nous avons créé un couple. Peut-être serez-vous amenés à y réfléchir. ﴿ Coran sourate Adh-Dhâriyât (51) verset 49

 

وَمِنْ كُلِّ شَيْءٍ خَلَقْنَا زَوْجَيْنِ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ) سورة الذاريات آية 49

 

et que c’est Lui qui a crée les deux éléments de couple, le mâle et la femelle. ﴿ Coran sourate AN-NAJM (53) verset 45

 

 

وَأَنَّهُ خَلَقَ الزَّوْجَيْنِ الذَّكَرَ وَالْأُنْثَى) سورة النجم آية 45

 

Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. ﴿ Coran sourate AL-ḤUJURĀT (49) verset 13

 

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُمْ مِنْ ذَكَرٍ وَأُنْثَى) سورة الحجرات آية 13

 

 

 

Cette dualité dans la création est exprimée dans la pensée taoïste par le symbole du taijitu, où toute chose se compose de

deux énérgies : le Yin et la Yang qui symbolisent la complémentarité, l'interdépendance, l'opposition et la mutation.

Le Yin; représenté en noir; évoque le principe féminin (ou le principe passif) telles que la lune, la nuit, la femme, l'oscurité,

le froid,mort, ciel..., ect. Le Yang quant à lui (représenté par le fond blanc) symbolise le principe masculin (ou le principe actif),

tout comme le soleil, le jour, l'homme, la luminosité, le chaud, la vie, la terre, ..., ect. Evidemment, cela ne signifie point que la femme

incarne la mort et que l'homme représente la vie, mais plutôt que toute forme de conscience est porteuse de ces deux polarités

complémentaires en même temps, toute forme de vie est à la fois yin et yang.

 

L'interpénétration et l'inséparabilité des deux aspects du yin et du yang sont représenté par cette ligne sinueuse qui représente le complémentarisme de ces deux énergies. L'alternance du jour et de la nuit est donc une relation d'engendrement et d'interpénétration : Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit, et Tu fais sortir le vivant du mort, et Tu fais sortir le mort du vivant. Et Tu accordes attribution à qui Tu veux, sans compter ﴿ [Coran sourate (3) Al' Imraan verset 27]. Et c'est aussi un phénomène de mutation de l'un en l'autre, où la lumière du jour se dissipe dans l'obscurité pour faire place à la nuit et vis-vers-ça : Allah fait alterner la nuit et le jour. Il y a là un sujet de réflexion pour ceux qui ont des yeux﴿ [Coran sourate (24) AN-NŪR verset 44]. La nuit et le jour; qui sont à la fois complémentaires et opposés; ils représentent respectivement : le Yin et le Yang.

 

Allah Le Sage établit par ailleurs des symétries entre le couple (nuit, jour) avec d'autres couples liés au principe du yin et du yang ou le principe mâle et femelle comme l'homme et la femme. A cet égard, Il dit dans Son Livre : Par la nuit quand elle enveloppe tout! Par le jour quand il éclaire! Et par ce qu’Il a créé, mâle et femelle! ﴿

Coran sourate (92) Al Layl versets 1-3.

 

وَاللَّيْلِ إِذَا يَغْشَى. وَالنَّهَارِ إِذَا تَجَلَّى. وَمَا خَلَقَ الذَّكَرَ وَالأُنثَى سورة الأعلى آيات 1:3

 

Ainsi, dans la sourate 78 la nuit est considérée comme un vêtement (libasse) pour le jour; ce qui signifie une source de tranquillité, de quiétude et de complémentarité réciproque entre le couple; tout comme la femme l'est pour l'homme dans la sourate 2 .

 

et fait de la nuit un vêtement ﴿ Coran sourate (78) AN-NABĀ verset 10.

وجعلنا الليل لباسا سورة النبإ آية 10

 

elles (vos femmes) sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles ﴿ Coran sourate (2) AL-BAQARAH verset 187.

هُنَّ لِبَاسٌ لَكُمْ وَأَنْتُمْ لِبَاسٌ لَهُنَّ سورة البقرة آية 187

 

 

La nuit est considérée aussi dans la sourate 6 comme un repos par rapport au jour; qui incarne la vie active; de même que la femme est un repos ou un havre de tranquilité (Sakane) pour l'homme dans la sourate 3.

 

Il a fait de la nuit une phase de repos; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l’ordre conçu par le Puissant, l’Omniscient﴿

Coran sourate (6) AL-AN˒AM verset 96.

وَجَعَلَ اللَّيْلَ سَكَنًا وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ حُسْبَانًا ۚ ذَٰلِكَ تَقْدِيرُ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ (96) سورة الأنعام ألآية 96

 

 

 

Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent ﴿ Coran sourate (30) AR-RŪM verset 21

وَمِنْ آَيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُمْ مِنْ أَنْفُسِكُمْ أَزْوَاجًا لِتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُمْ مَوَدَّةً وَرَحْمَةً إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآَيَاتٍ لِقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ سورة الروم الآية 21

 

On retrouve également dans le Saint Coran une symétrie entre le jour et la nuit, la vie et la mort :

 

Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit, et Tu fais sortir le vivant du mort, et Tu fais sortir le mort du vivant. Et Tu accordes attribution à qui Tu veux, sans compter ﴿ Coran sourate (3) AL-˒IMRĀN verset 27

 

( تُولِجُ اللَّيْلَ فِي الْنَّهَارِ وَتُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ وَتُخْرِجُ الْحَيَّ مِنَ الْمَيِّتِ وَتُخْرِجُ الَمَيَّتَ مِنَ الْحَيِّ وَتَرْزُقُ مَن تَشَاء بِغَيْرِ حِسَابٍ ) [آل عمران:27]

 

 

 

Le Yin qui est associé à la Lune représente la part féminine de la nature. Tandis que, le Yang qui est associé au Soleil représente la part masculine. Pour le physicien Walter Russell, la réalité "physique" de l'univers est électromagnétique, c'est une énergie de polarité des opposés [9]. Plus ces dernièrs (le yin et le yang) sont en équilibre à l'intérieure de cette forme de vie, plus elle est en unité. Par contre, plus l'écart est grand entre les polarités et plus il ya déséquilibre et la forme de vie est divisée intérieirement. En d'autres termes, l'équilibre synonyme d'unité est atteint lorsque les polarités complémentaires sont en proportion égales.

 

La découverte de Soi (l'ésothérisme) consiste à prendre conscience de ces deux parties qui compose le Soi et établir l'équilibre entre ces deux pôles appelés aussi flammes jumelles qui forment le Un en nous, l'Unité. Ils sont la projection du désir de l'âme, qui cherche la complétude. Ainsi, le but de l'éveil spirituel est justement de sortir de "sa dualité avec soi même" pour réaliser l'Un. En effet, le symbolisme derrière cette dualité cosmique est l'affirmation d'aucun "dualisme", car si ces dualités existent bien réellement dans leur ordre, leurs termes n'en sont pas moins dérivés de l'unité d'un même principe. Cet équilibre qui rappel aussi la voie du juste milieu ( ou plus exactement Al Sirat al moustaquim) n'est pas statique mais en constant mouvement de va et viens dynamique rytmique, où l'un prend le dessus temporerement sur l'autre avant d'être contrebalancer par l'autre tout comme l'alternance du jour et de la nuit.

 

Tout comme le soleil et la lune, le cerveau et le coeur peuvent être considérés comme deux pôles opposés et complémentaires, où les deux termes de ce rapport sont liée par une relation de subordination [11]. Dans ce symbolisme, une relation de symétrie est établie entre le couple (coeur, cerveau) et les deux astres cosmiques. Le coeur est alors assimilé au soleil et le cerveau à la lune. En effet, le soleil est par lui même une source de lumière, tandis que la lune ne fait que réfléchir la lumière qu'elle reçoit du soleil. Ce qui est vrai pour ces deux luminaires l'est aussi pour le coeur et le cerveau, plus précisément, pour les facultés auxquelles correspondent ces deux organes et qui sont symbolisés par eux; c'est à dire; l'intélligence intuitive et l'intélligence discursive ou rationnelle.

 

Le cerveau, en tant qu'organe, ne joue véritablement qu'un rôle de "transmetteur", et ce n'est pas pour rien que le mot "réflexion" est appliqué à la pensée rationnelle, par le quelle les chose ne sont vues que comme dans un miroir. La raison n'est donc qu'une faculté de connaissance médiate et un mode proporement humain de l'intélligence, alors que l'intuition intellectuelle peut être considérée comme supra-humain, puisqu'elle est une manifestation directe de l'intéligenve universelle, qui réside dans le coeur, c'est à dire au centre même de l'être [11].

 

 

Enfin, n'oublions jamais de remercier le Seigneur de la lumière du jour sans laquelle notre monde ne serait que ténébres et brouillard givrant et nous n'aurions jamais eu la chance d'apprécier les couleurs de la vie, la chaleur de l'été ni même avoir conscience du temps. Nous sommes aussi reconnaissants des vertus de l'obscurité de la nuit qui fait de cette phase un repos et un havre de tranquilité et sans laquelle les poétes et les passionnés n'auront jamais eu la chance de comtempler le ciel et de s'émerveiller devant la beauté de la lune et l'écalts des étoiles.

 

Allah est celui qui vous a assigné la nuit pour que vous vous y reposiez, et le jour pour y voir clair. Allah est le Pourvoyeur de grâce aux hommes, mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. ﴿ Coran sourate (40) ĞĀFIR verset 61

 

 

 

 

( اللَّهُ الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ اللَّيْلَ لِتَسْكُنُوا فِيهِ وَالنَّهَارَ مُبْصِرًا إِنَّ اللَّهَ لَذُو فَضْلٍ عَلَى النَّاسِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَشْكُرُونَ ) [ غافر:61].

 

Références

 

 

1. André Lalande "Vocabulaire technique et critique de la philosophy", 1951.

2. C.G. Jung " L'homme et ses symboles ", 1992.

3. Abu Hamed Al Ghaeali " Revitalisation des sciences de religions".

4. Muhyiddin Ibn Arabi "Tafsir Ibn Arabi, Interpretation of Quran by Ibn Arabi".

5. René Guénon " Aperçus sur l'ésotérisme islamique et le taoïsme", 1973.

6. René Guénon " Le verbe et le Symbole", 1926.

7. Albin Michel "Extrait de Universalité de l’islam", 2014.

8 . Jalal El Din Al Rûmî," Mathnawî", II, 3622,trad. E. de Vitray-Meyerovitch et Djamshid Mortazavi, Ed. du Rocher, 2004.

9. Walter Russell " The Secret of Light", 1947.

10. Jean Trouillard (1907-1987), Symbole et distance, in Recherches et débats (Le symbole), cahier 29, Arthème Fayard, déc. 1959.

11. René Guénon "Coeur et Cerveau".

 

 

Recommandations

Observer, Réfléchir, ..., Méditer

Articles Similaires

voir aussi ces articles du web

Documentaires

video et documentaire recommandés

 

Livres

Livres recommandés

MeditezLesSignes

Dr. Nasserine H-B